Comment faire sa comptabilité seul ?

Faire sa comptabilité seul micro-entrepreneur

Pour bon nombre d’entrepreneurs, tenir la comptabilité est une tâche ingrate. Pourtant, c’est une obligation à laquelle il est impossible de se soustraire. Pour éviter de se prendre la tête, bon nombre d’entrepreneurs choisissent de recourir au service d’un prestataire externe pour tenir leur comptabilité. Cette solution est assez tentante, mais ne sera jamais aussi économique et aussi constructive que faire soi-même sa comptabilité. Certes, tenir seul la comptabilité de son auto-entreprise nécessite de bonnes connaissances, mais c’est un problème parfaitement surmontable. Gest4U, logiciel comptable, vous donne quelques conseils sur la manière de procéder pour réussir sa comptabilité seul.

Recueillir les informations sur vos obligations comptables

Comme vous le savez certainement, les obligations comptables d’une entreprise varient en fonction de son statut et du régime fiscal auquel elle est soumise. C’est pourquoi, si l’on veut tenir seul sa comptabilité, la première étape consiste à faire le point sur l’ensemble des obligations comptables qui pèsent sur l’entreprise.

Pour illustration, les micro-entreprises supportent des obligations comptables très limitées : dispense de la tenue d’une comptabilité, dispense d’établissement d’un bilan, obligation de tenir un livre des recettes et/ou un registre des achats… Dans de telles conditions, un micro-entrepreneur n’aura pas grand mal à tenir lui-même sa comptabilité. Et s’il est amené à dresser des livres obligatoires, il n’aura qu’à utiliser un logiciel comptable pour micro-entrepreneurs.

Les choses ne sont pas si simples pour les structures non soumises au régime de la micro-entreprise. Leurs obligations comptables sont bien plus importantes. Les sociétés commerciales (SAS, SARL, SCA, SNC…) ainsi que les Sociétés d’exercice libéral (société commerciale, mais avec un actionnaire unique) par exemple doivent appliquer les règles de la comptabilité d’engagement, faire une déclaration de résultat annuelle et déposer des comptes annuels au greffe.

Affiner ses compétences en comptabilité

Comme dit plus haut, tenir sa comptabilité seul nécessite de bonnes connaissances en comptabilité. Si vous n’êtes pas sûr d’en posséder, vous pouvez vous former. Les ressources qui traitent de la comptabilité sont nombreuses : webinaires, vidéos, articles de blogs, tutoriels ou encore des formations proposées par des éditeurs de logiciels comptables.

Il s’agit de la solution la plus contraignante et parfois la plus onéreuse. Pourtant d’autres solutions, sans besoin de formation existent et permettent d’être rapidement opérationnel vis-à-vis de sa comptabilité, et ce, sans grandes connaissances préalables.

Utiliser un logiciel de comptabilité : incontournable

L’ère où l’on tenait la comptabilité en utilisant des supports papier est quasiment révolue. De nos jours, il est devenu presque impossible de tenir comme il faut sa comptabilité sans utiliser un logiciel comptable. Les éditeurs qui en proposent sont particulièrement nombreux. Il y en a tellement qu’il devient difficile de choisir.

Pour les indépendants, nous vous proposons notre solution : Gest4U. C’est un logiciel de comptabilité en ligne spécialement développé pour les entreprises ayant opté pour un régime et un statut qui offre la possibilité de profiter d’obligations comptables peu contraignantes (micro-entreprise, micro-BNC, régime simplifié…). Notre solution permet, entre autres, l’automatisation de la comptabilité (synchronisation bancaire), la génération des déclarations fiscales et sociales, la simulation des charges et cotisations en temps réel ou encore la génération des livres comptables (livre des recettes, fichier FEC).

Bien paramétrer votre logiciel de comptabilité

Une fois que vous aurez choisi votre logiciel de comptabilité, il s’agira ensuite de bien le paramétrer en vous basant sur les caractéristiques de votre entreprise et les obligations comptables que vous devez respecter. Le paramétrage se fait généralement en deux temps.

Dans un premier temps, vous allez devoir indiquer toutes les informations concernant votre entreprise : dénomination sociale, forme juridique, régime fiscal, régime d’imposition, date de création de la structure… En même temps, vous pouvez être amené, en fonction du logiciel choisi, à configurer les profils utilisateurs (gestion des accès, édition des profils utilisateurs…).

Selon certains logiciels comptables, il s’agira dans un second temps de configurer les options comptables en créant les journaux comptables dont vous avez besoin (journal des achats, journal de banque, journal de trésorerie…). Par la suite, vous devrez choisir le plan de compte applicable à votre entreprise (création des sous-comptes, modification des libellés…) et paramétrer les diverses fonctionnalités de votre logiciel (édition de guides de saisie, configuration des sauvegardes…). A noter que certains logiciels (notamment Gest4U) paramètrent automatiquement ces informations pour vous, selon votre régime et votre profession.

Quelques bonnes pratiques à observer pour bien tenir sa comptabilité

Une fois votre logiciel bien paramétré, il sera temps de commencer à tenir votre comptabilité, c’est-à-dire, enregistrer vos opérations de comptabilité. Ce travail s’étale sur toute la durée de l’exercice comptable. Si vous tenez une comptabilité de trésorerie, le travail sera relativement facile puisqu’il vous suffit de faire des saisies manuelles et d’intégrer automatiquement les numéros de vos relevés bancaires de l’exercice comptable.

Pour vous faciliter la vie, nous vous recommandons d’utiliser un logiciel comptable qui vous épargnera la saisie manuelle de vos données en les intégrant pour vous grâce à la synchronisation bancaire. Un classement automatique de vos transactions selon les bons comptes comptables vous permettra de gagner du temps et de faciliter la génération de vos différents livres comptables et déclarations fiscales.

Share

No Comments

Leave a Reply