Quel régime choisir pour un auto-entrepreneur ?

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Quel régime choisir pour un auto-entrepreneur ?

Savoir quels sont les régimes sociaux et fiscaux qui correspondent à son statut d’indépendant n’est pas toujours simple. Nous vous présentons les informations essentielles à connaître pour bien vous préparer à ce statut.

Le statut de micro-entrepreneur

Bénéficiant de démarches administratives simplifiées, le micro-entrepreneur s’inscrit sous le régime de la micro-entreprise. Son chiffre d’affaire ne doit pas dépasser le plafond de 70 000€ HT pour les prestations de service ou de 170 000€ HT pour les activités commerciales et prestations d’hébergement. Être sous le statut d’auto-entrepreneur, c’est aussi bénéficier de nombreux avantages dans le choix des régimes fiscaux et sociaux.

Le régime fiscal du micro-entrepreneur

Directement liés aux avantages de son statut, le micro-entrepreneur se voit proposer deux options pour le choix de son régime fiscal : le régime micro-fiscal dit « classique » et le régime micro-fiscal avec option pour le versement libératoire.

Le régime micro-fiscal

Le micro-entrepreneur est soumis à l’impôt sur le revenu, plusieurs paramètres permettent de le calculer. Comme ses charges ne sont pas individuellement déduites de son chiffre d’affaires au cours de son activité, un abattement forfaitaire pour frais professionnels est donc effectué par l’administration fiscale.  Cet abattement est calculé sur le chiffre d’affaire généré durant l’année, il varie selon la typologie d’activité dans laquelle exerce le micro-entrepreneur :

  • Activités commerciales et prestations d’hébergement : 71%
  • Activités relevant des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) : 50%
  • Activités relevant des Bénéfices Non Commerciaux (BNC) : 34%

Une fois l’abattement pour frais professionnels appliqués sur le chiffre d’affaires, l’administration va prendre en compte les revenus du foyer fiscal de l’année de référence. Le micro-entrepreneur est soumis au barème progressif par tranche de l’impôt sur le revenu.

Le régime micro-fiscal avec versement libératoire

En fonction de la situation de son foyer fiscal, le micro-entrepreneur peut alors avoir intérêt à  bénéficier de l’option pour le versement libératoire. Ce régime lui permet de payer son impôt sur le revenu en même temps que ses cotisations sociales (chaque mois ou chaque trimestre). Cependant pour y être éligible, le foyer fiscal du micro-entrepreneur ne doit pas dépasser un certain seuil de revenus. Un petit pourcentage du chiffres d’affaires est alors prélevée tous les mois ou trimestre :

  • Activités commerciales et prestations d’hébergement : 1%
  • Activités relevant des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) : 1,7%
  • Activités relevant des Bénéfices Non Commerciaux (BNC) : 2,2%

Attention de bien prendre en compte les changements de taxation qu’implique le choix du versement libératoire de l’impôt sur le revenu. En effet, puisqu’il se base sur les revenus de l’ensemble du foyer fiscal, vous pourriez ainsi constater une augmentation de vos taxes.

Le régime social du micro-entrepreneur

Le statut du micro-entrepreneur le soumet automatiquement au régime micro-social. Ses cotisations sont calculées sur son chiffre d’affaires brut réalisé et il est alors amené à régler des charges sociales. Ces charges varient selon l’activité exercée par l’indépendant :

  • Activités commerciales et prestations d’hébergement : 12,8%
  • Prestations de service : 22%
  • Activités libérales relevant de la CIPAV : 22%

Le régime micro-social correspond principalement aux frais relatifs à la protection sociale de l’indépendant ainsi qu’à la formation professionnelle.

On retiendra cependant que si le micro-entrepreneur ne déclare pas de chiffre d’affaires, il sera alors exonéré de toute forme de cotisations sociales.

Gest4U vous accompagne dans le choix de votre régime

Le logiciel comptable Gest4U vous permet de simuler à tout moment le régime qui vous convient le mieux. En tenant compte de l’historique de votre activité, il vous aiguille sur les perspectives de votre micro-entreprise. Vous pouvez aussi, dès maintenant, tester le régime le plus adapté à votre situation depuis le simulateur de charges de Gest4U.

Publié le 30 Janvier 2018, par Gest4U Admin Gest4U Admin,

Dans Auto-entrepreneur

Avez-vous trouvé cet article intéréssant ?

Cet article vous est proposé par Gest4U.

Simplifiez-vous la gestion avec Gest4U.

Choisissez Gest4U, la solution toute-en-une de gestion commerciale, comptable et administrative qui simplifie le quotidien des auto-entrepreneur et des professions libérales en BNC.

Essayez maintenant

Derniers articles du blog Gest4U.

déclaration 2035 professions libérales

Chômage et travailleurs indépendants : entrée en vigueur le 1er novembre 2019

Le décret 2019-796 du 26 juillet 2019 officialise l’assurance chômage pour les travailleurs indépendants. Effective à compter du 1er novembre 2019, attribuée sans cotisation supplémentaire et soumise à conditions, les allocations …

Pourquoi devenir son propre boss ?

A l’heure où la société et les modes de travail transmutent, créer son entreprise est une idée florissante. On recense ainsi 1 183 000 micro entreprises, dont 308 300 créées en fin d’année, …

Sur quels achats puis-je déduire ma TVA ?

TVA ou pas  ? Pour qui et quels sont les critères ? 

Votre chiffre d’affaire dépasse les seuils de 33 200 € pour les prestations de service et de 82 000 € pour les …

Prêt à essayer ?

Créez votre compte en quelques secondes, commencez un essai gratuit et voyez par vous-même.

Essayer maintenant

Participez à une démonstration privée.

Vous souhaitez en savoir plus sur notre logiciel? Informez-vous auprès de l'un de nos experts et participez à une démonstration privée.

Inscrivez-vous pour participer à une démo.