Revenir à la liste des articles
17
Juillet 2018
Comptabilité

La comptabilité de trésorerie : définition et pratique

La comptabilité de trésorerie est une des 2 méthodes de gestion de la comptabilité, l’autre étant la comptabilité d’engagement. Elle se base essentiellement sur l’enregistrement des flux financiers : les encaissements et les décaissements. Gest4U, logiciel comptable, vous propose d’en savoir plus sur la comptabilité de trésorerie : qu’est-ce que c’est ? Qui peut en profiter ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

Comptabilité de trésorerie : c’est quoi au juste ?

La comptabilité de trésorerie enregistre la comptabilité en se basant sur les flux financiers ou flux de trésorerie. L’enregistrement se fait au moment où le flux est créé, c’est-à-dire au moment de l’entrée d’argent (encaissement) et au moment de la sortie d’argent (décaissement).

Par exemple, si une entreprise réalise un achat auprès d’un de ses fournisseurs le 25 mai et procède au paiement le 18 juin, suivant les principes de la comptabilité de trésorerie : l’opération d’achat ne sera enregistrée que le 18 juin. Les ventes sont également enregistrées au moment de leur paiement par les clients. Les flux sont enregistrés dans les journaux comptables et ce sont les relevés bancaires qui vont servir de point de départ à l’enregistrement d’une opération.

Il faut préciser que les entreprises qui relèvent des BIC qui ont opté pour la comptabilité de trésorerie doivent rattacher les créances non encaissées et les dettes non payées selon les principes de la comptabilité d’engagement à la fin de l’exercice.

Qui peut profiter de la comptabilité de trésorerie ?

Toutes les entreprises ne peuvent pas profiter des règles de la comptabilité de trésorerie. En effet, elle ne concerne que :

  • Les associations qui n’ont pas pour obligation d’établir des comptes annuels ;
  • Les entreprises qui relèvent des BNC ;
  • Les entreprises soumises au régime des BIC quand leur chiffre d’affaires annuel hors taxe ne dépasse pas les 156 000 euros (pour les activités de vente) et les 55 000 euros (pour les activités de prestation de services).

Quels sont les avantages et les inconvénients de la comptabilité de trésorerie ?

Les avantages de la comptabilité de trésorerie

La comptabilité de trésorerie offre divers avantages :

  • Elle est facile à mettre en place puisqu’elle ne nécessite qu’un seul enregistrement pour chacune des opérations ;
  • Le volume d’écriture y est considérablement réduit, et permet de gagner beaucoup de temps ;
  • Grâce à la comptabilité de trésorerie, vous êtes dispensé de réaliser des rapprochements bancaires. Vous n’aurez qu’à comptabiliser les relevés bancaires.

Les inconvénients de la comptabilité de trésorerie

La comptabilité de trésorerie a des limites. Elle ne donne pas une image fidèle de la situation financière de l’entreprise parce que les créances et les dettes ne sont pas inscrites sur les comptes. Cette comptabilité est également inadaptée pour les entreprises ayant une grande activité et qui entretient des relations avec de nombreux clients et fournisseurs. En effet, en raison de sa simplicité, la comptabilité de trésorerie n’offre pas un meilleur suivi des fournisseurs et des règlements clients. Enfin, la comptabilité de trésorerie présente aussi des limites sur le plan fiscal. Les entreprises qui sont soumises à la TVA doivent faire un bon suivi des achats et des ventes à déclarer au fisc étant donné que la TVA est calculée à la date de facturation et non à la date de paiement.

Gérez votre comptabilité en ligne avec Gest4U !

Les derniers articles