10 conseils pour créer son entreprise

Conseils création entreprise comment créer entreprise

Si l’on en croit les études faites par Hiscox en 2017, les Français désireux de monter leur propre affaire sont nombreux : ils représenteraient 37 % de la population. Cet engouement touche principalement les jeunes. La création d’entreprise chez ces derniers a fait un bon de 208 % en seulement une dizaine d’années. Mais comme nous le savons tous, créer une entreprise n’est pas une mince affaire, c’est même souvent un vrai parcours du combattant. Pour vous aider dans votre démarche et surtout pour vous aider à mener à bien votre projet, Gest4U, logiciel comptable pour indépendants, vous propose 10 conseils pour créer son entreprise.

1. Faire un bilan personnel

Comme pour toute chose, pour créer une entreprise, il faut y aller étape par étape. Et la première étape consiste à faire un bilan personnel. Quelles sont les raisons qui vous motivent à créer une entreprise ? Quels sont vos atouts, vos faiblesses ? Quid de vos connaissances ? Quid de vos compétences commerciales ? Savez-vous vendre ? Comment est votre situation financière ? Quelle est votre expérience professionnelle ? Autant de questions auxquelles il faudra répondre pour déterminer ce qui vous manque pour réussir afin d’y apporter des solutions.

2. Réfléchir sur votre projet

Après avoir réalisé un bilan personnel, l’étape suivante consiste à réfléchir à votre projet. Dans quoi allez-vous entreprendre ? Tentez de définir les contours de votre activité et les principes de fonctionnement. Faites le point sur vos véritables ambitions. Et surtout, demandez-vous si votre projet peut vraiment aboutir : êtes-vous intimement convaincu que ça peut marcher ? Le but ici est de « mettre à mal » votre projet pour vous permettre de prendre du recul et de clarifier vos idées.

3. Parler de votre projet autour de vous

Pour déterminer si votre projet en vaut vraiment la peine, parlez-en à votre entourage personnel, amical et professionnel. Ce sont vos premiers clients. Réfléchissez sur les remarques qu’ils feront tout en vous remettant en question. Sachez qu’un bon chef d’entreprise doit savoir apprendre de ses erreurs et surtout, posséder une forte capacité d’adaptation.

4. Concevoir un business model

La prochaine étape consiste à concevoir un business model. C’est une étape cruciale, car c’est le business model qui vous permettra de vous démarquer et de gagner de l’argent. Il s’agira de répondre à 3 questions principales :

  • Quel marché visez-vous ? Identification des cibles, de la concurrence… ;
  • Comment obtenez-vous la valeur ajoutée de votre entreprise et à quel coût ?- À quel prix commercialisez-vous votre produit ou votre service ?
  • Établir un business model vous dira si vous avez imaginé un projet viable et si le service ou le produit que vous proposez bénéficiera d’un marché potentiel et se démarquera de la concurrence.

Il vous sera également d’une grande aide pour délimiter le champ d’activité de votre projet, sa gestion et sa stratégie.

5. Se faire accompagner

Au début de votre projet, faites-vous accompagner. Pour ce faire, rapprochez-vous d’organismes d’accompagnement tels que les chambres de commerce et d’industrie (CCI), les chambres de métiers et d’artisanat, les syndicats ou encore les boutiques de gestion (BGE). Une autre possibilité consiste à entrer dans une couveuse ou une coopérative d’activités d’emploi (CAE). Grâce à ces organisations, vous avez la possibilité de tester votre projet sans prendre le moindre risque. Enfin, vous pouvez également prendre contact avec des entrepreneurs qui ont réussi dans leur domaine. Vous tirerez certainement beaucoup de leur expérience.

6. Officialiser son activité

Si vous désirez exercer en toute liberté et légalement votre activité, il est important de l’officialiser. Vous devrez également réfléchir à votre statut juridique. Il existe de nombreuses possibilités : entreprise individuelle, entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL), Société par actions simplifiée (SAS)… Choisissez en vous basant sur votre activité. Rendez-vous sur les sites gouvernementaux et privés qui abordent en profondeur le sujet pour vous aider dans votre choix. Sachez également que les CCI aident ceux désireux de créer une entreprise dans leur démarche grâce à des conseils et des informations sur la législation en vigueur en la matière.

7. Trouver une aide financière

En plus de trouver une bonne idée, la principale difficulté pour lancer une entreprise est de trouver le financement. Réunir les fonds nécessaires pour commencer une activité peut être un vrai parcours du combattant. Cela reste difficile malgré l’existence de nombreuses aides publiques et privées pour la création d’entreprises. Rassurez-vous, tout n’est pas noir. Si vous avez un projet en béton, vous avez de grandes chances de trouver les fonds de départ grâce au financement participatif, aux business angels ou encore aux banques se positionnant sur les jeunes entrepreneurs.

8. Travailler avec de bons collaborateurs

Développer une activité n’est pas l’affaire d’un seul homme. C’est pourquoi, il faut savoir s’entourer des meilleurs pour vous aider à développer votre projet rapidement. Prenez donc bien le temps de connaitre vos futurs collaborateurs. Ont-ils les mêmes visions que vous ? Ont-ils les mêmes ambitions que vous ? Jusqu’où peuvent-ils aller pour développer l’entreprise ? Bref, choisissez vos collaborateurs sur le tri.

9. Présenter votre projet à des concours

Il existe de nombreux concours destinés aux jeunes entrepreneurs qui se lancent dans la création d’entreprises. Y participer est un excellent moyen de vous faire connaitre et de faire connaitre votre projet. C’est également l’occasion de confronter votre projet à un panel d’experts. Vous n’avez donc rien à perdre et tout à gagner. Les gagnants à ces concours bénéficient d’un accompagnement sur mesure et surtout d’un financement.

10. Toujours rester optimiste

Créer une entreprise demande beaucoup de temps, beaucoup d’abnégation et surtout beaucoup d’énergie. Sur ce long chemin qu’est l’entrepreneuriat, vous ferez certainement des erreurs, vous rencontrerez des difficultés d’apparence insurmontables. Néanmoins, malgré tout cela, abandonner n’est pas la solution. Apprenez de vos erreurs, remettez-vous en cause et gardez un esprit combatif : si le combat est plus rude, la victoire n’en sera que plus belle. Ne vous découragez donc pas, les grandes choses sont souvent le résultat d’un grand acharnement. Et si malgré tous vos efforts vous échouez, dites-vous que ce n’est pas la fin, mais plutôt le commencement de quelque chose de plus grand : une nouvelle aventure, une seconde chance de réussir.

Share

No Comments

Leave a Reply